• Un mauvais rêve


    Cette nuit j'ai fait un rêve horrible.
    Je me promenais dans la rue avec mes amies quand un gang de jeunes hommes nous attaquaient chacune séparément, en nous injectant dans le sang de l'eau du robinet (pourquoi spécialement celle-là je ne sais pas !), ce qui était mortel. Je rentrais vite à la maison, en sentant mon bras meurtri me faire de plus en plus mal... J'appelais le 15, dans l'espoir qu'on me donne un conseil sur la marche à suivre pour ne pas mourir. La dame qui répondait me disait que c'était trop tard, que malheureusement il n'y avait rien à faire et que lorsque l'eau du robinet atteindrait mon coeur, ce serait la fin. Je commençais alors à paniquer, à exposer la situation à ma famille, qui tentait de me calmer et de trouver une solution. Le temps passant, je décidais de penser à une liste de dernières volontés, que je notais au stylo noir sur une feuille blanche : "Ne pas fouiller dans mes affaires, prévenir Nicolas, garder mes écrits et mes livres préférés,..." Je commençais à me poser la question du don d'organes mais je réalisais petit à petit ce que je n'avais jamais fait dans ma vie et que je ne pourrais plus faire si j'étais morte : aimer vraiment, voyager, être journaliste, avoir des enfants... Je n'avais vraiment vraiment pas envie de mourir, j'étais triste mais résignée en même temps, c'était étrange... Et puis finalement je demandais à mon père de chercher sur internet si le fait d'avoir de l'eau du robinet dans le sang portait un nom. Il trouvait en effet un nom et un remède : il fallait acheter sur e-bay une pierre spéciale qui, touchée par le mourant, ralentissait le chemin de l'eau du robinet dans le sang, et retardait donc la mort. Cette pierre apparaissait alors comme par magie, c'était une sorte de statuette en ivoire beige que je serrais de toutes mes forces entre mes mains, je sentais que ça me faisait aller mieux... Je commençais tout de même à envoyer des textos à tous mes amis, toutes mes amies, tous les gens que j'aimais : je leur disais que j'allais mourir, que c'était comme ça, mais que je les avais beaucoup aimés dans ma vie, qu'il ne fallait pas m'oublier... Et je pleurais, je pleurais, je tenais tellement à la vie...
    La dernière image que j'ai eu était mes mains serrant à nouveau la pierre.
    Et je me suis réveillée. Mal à l'aise....



  • Commentaires

    1
    david
    Mardi 20 Septembre 2005 à 16:56
    un mauvais reve
    Emouvant ton reve... Reste à creuser sa signification pour toi!
    2
    david
    Mardi 20 Septembre 2005 à 16:56
    un mauvais reve
    Emouvant ton reve... Reste à creuser sa signification pour toi!
    3
    Floby
    Mardi 20 Septembre 2005 à 18:27
    signification
    Oui trouver une interprétation. Mais ça va être difficile, je ne vois aucune référence phallique. ;)
    4
    electra
    Mardi 20 Septembre 2005 à 20:41
    Ah !
    aucune référence phallique ! je m'étonne : une statuette , arrivée magiquement d'ebay, et que l'on serre entre ses mains .... Et le gang de mauvais garçons , aurais-tu peur de certaine personne ... la piqûre aussi c'est une agression ... et la référence au poids des parents . Si ce texte litteraire ne traduit peut-étre pas le rêve à l'état brut , il est trés intéressant
    5
    Mardi 20 Septembre 2005 à 22:04
    salutation
    salut ma belle ca va je suis maroccain je cherche des amies ci tu veux je veux fair avec toi une amitie alle by le diablo
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :