• Statue

    "Quiconque eût ignoré que cette jeune fille avait joui de la lumière, aurait pu la prendre pour la statue de la Virginité endormie."
    Châteaubriand, dans Atala


  • Commentaires

    1
    Nicolas
    Mardi 31 Mai 2005 à 20:06
    hem hem
    Marchons sur des oeufs... Cette histoire de jeune fille qui joui dans la lumière me paraît bien périlleuse à commenter ! En tout cas, j'adore Chateaubriand et je lui dois beaucoup. Car la découverte de ma "vocation" littéraire est due à la lecture de "Atala" et "René". Plus tard confortée par l'émerveillement des "Mémoires d'outre-tombe". A présent je dois plus être Tournedos que Chateaubriand, car personnellement, je jouis plutôt dans le noir. Ce qui tendrait à prouver que je ne suis plus une jeune fille, et que ma virginité a dû se réveiller derrière mon dos.
    2
    Olivier S
    Mardi 31 Mai 2005 à 20:06
    :-*
    Comprenne qui peut... ;-) Bises
    3
    Olivier S
    Mardi 31 Mai 2005 à 23:44
    :-*
    Commenter est-il forcément nécessaire ? Comprendre suffit amplement... :-)))
    4
    Volcane
    Mercredi 1er Juin 2005 à 11:26
    beauté
    La Beauté simplement...lumineuse...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :